AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 «It's like we are meant to be...• o2/o3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anaëlle L. Andrews
    COLLAPSED ADMINLife is not what I thought it was.

avatar

Féminin Nombre de messages : 444
Age : 24
▬ Avatar : J.Stroup (L)
▬ Crédit : © HEROIN ; Pancake
▬ Humeur : Nostalgique.
▬ identity Pix` :
Date d'inscription : 11/03/2009

Moi, toujours Moi
Relations:
Jukebox: STATE OF SHOCK • Best I ever had (L)
Tout le reste:

MessageSujet: «It's like we are meant to be...• o2/o3   Sam 21 Mar - 17:42

      AVANT PROPOS ; à lire.

    Ces personnages ont été crées de A à Z par Ariia*, veuillez respecter mon travail et ne pas plagier les relations que j'ai inventés, les pseudos ont aussi été inventés par Ariia*. Si je retrouve la même relation autre part, je risque de devenir méchante. Au cas où certaines personnes ne l'auraient pas compris, Ariia* ; c'est moi (a)


    Tous les personnages ci dessous sont très importants. Avant d'en choisir un, veuillez vous assurer que vous êtes capable d'être présent assez souvent, au moins quatre fois par semaine grand minimum sur le forum. Je déteste les membres fantômes, alors si vous êtes un spécialiste dans le genre, pas besoin d'aller plus loin. J'ai besoin de personnes ayant un très bon niveau de RP ; alors si vous faites tout juste les lignes obligatoires, c'est pas la peine. Sachez que je fais une trentaine de lignes en moyenne. J'attends d'avoir des personnes qui fassent avancer l'histoire. Si les pseudos ou avatars sont négociables, c'est signalé. Mais si rien n'est précisé, c'est qu'aucune discussion est possible. Si le scénario vous plait mais pas l'avatar, tant pis, préférez alors créer votre propre personnage.
    Exigeante ? Absolument. (a)
    Merci de votre compréhension, bonne lecture (:

      • Récapitulatif ;





      © kelsigrint
      • Aaron Nate Hellwood ;
        « I wonder if you could
          be my angel... »

        •• TAKEN






      © Misery Angel
      • Skye Abigail Warren ;
        « I'll be there for you ;
          I promise. »

        •• TAKEN






      © Emma
      • Cameron Austin Lewis ;
        « I can't tell you
          something that ain't real »

        •• FREE



_________________

      ©️ Pancake ;
      « Come on baby we ain't gonna live forever
      Let me show you all the things that we could do
      You know you wanna be together
      And I wanna spend the night with you »

      ©️ THE VERONICAS • 4ever.



Dernière édition par Anaëlle L. Andrews le Mer 29 Avr - 20:25, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://meet-the-rich.bbactif.com/
Anaëlle L. Andrews
    COLLAPSED ADMINLife is not what I thought it was.

avatar

Féminin Nombre de messages : 444
Age : 24
▬ Avatar : J.Stroup (L)
▬ Crédit : © HEROIN ; Pancake
▬ Humeur : Nostalgique.
▬ identity Pix` :
Date d'inscription : 11/03/2009

Moi, toujours Moi
Relations:
Jukebox: STATE OF SHOCK • Best I ever had (L)
Tout le reste:

MessageSujet: Re: «It's like we are meant to be...• o2/o3   Dim 22 Mar - 15:30




    • Aaron Nate Hellwood ;
      « I wonder if you could
        be my angel... »


    • Attentionné ; (très) Jaloux ;
      Amusant ; Bordélique ; Sociable.


      •• RESERVATE






    Aaron et Anaëlle font partie de deux mondes complètement différents, et leur rencontre est due à un parfait hasard. Par une nuit froide d'hiver, une silhouette solitaire marchait dans les rues enneigées d'Oxford, les écouteurs sur les oreilles diffusant une musique « Love is on its way » des Jonas Brothers. Elle avait toujours eu l'impression que cette musique avait été écrite pour elle, tellement elle lui correspondait. Anaëlle était plongée dans ses pensées lorsqu'elle fonça dans quelqu'un. Elle leva alors les yeux.

    « Excusez-moi. »
    Elle s'apprêtait à continuer son chemin lorsque la personne qu'elle avait bousculée la retint par le bras. C'était un garçon un peu plus âgé qu'elle, à cette époque elle avait 14 ans, et il devait en avoir 17. Un rictus mauvais se dessina sur son visage, puis il planta son regard noir dans les yeux d'Anaëlle.
    « Alors ma jolie, où est ce que tu veux aller comme ça ? »
    Un autre garçon rejoignit soudain le premier, et eut un même sourire mauvais en apercevant Anaëlle.
    « Viens boire un verre avec nous, t’es pas pressée, si ? »
    Il commençait réellement à lui broyer le bras, et la jeune fille retint un gémissement de douleur. Un garçon arrivait derrière elle, mais elle ne le vit pas. Il avait 15 ans, des cheveux foncés et des yeux chocolats. Aaron s’approcha d’Anaëlle et lança un regard mauvais aux deux garçons.
    « Laissez-la tranquille, bande d’idiots. Dégagez ! »
    Il avait trois ans de mois que les garçons, et pourtant il les avait fait fuir. Anaëlle se retourna, surprise par cette intervention. Elle ne le connaissait pas, et pourtant il était venu l’aider, comme il l’aurait fait avec une amie. Elle le regarda un instant, puis son regard croisa le sien, ses yeux chocolats. Elle déglutit.
    « Merci. »





    © kelsigrint

      Quelques mois plus tard...
      Anaëlle marchait d’un pas rapide, presque dansant, jusqu’au Carluccio Caffe. Elle devait y rencontrer Aaron, ils avaient prévu de passer la journée ensemble, et elle était vraiment heureuse. Elle avait l’impression d’avoir rencontré son véritable confident, celui à qui elle pourrait tout dire sans qu’il ne la juge, celui avec lequel elle pourrait rire des journées entières sans s’en lasser. Un véritable ami. Ils savaient tous deux qu’ils étaient issus de mondes complètement opposés. Aaron n’ignorait pas que les parents de Anaëlle étaient pleins aux as, qu’elle avait un appartement s’étendant sur trois étages d’un immeuble et qu’elle était scolarisée à l’école la plus en vue de la ville. Mais cela ne l’empêchait pas de l’apprécier, son ange, comme il s’amusait si souvent à la surnommer. Parce qu’il ne se fiait pas aux apparences, et il savait qu’Anaëlle était loin d’être une de ces filles à papa hautaines et stupides. Elle était complètement différente. Jamais il n’avait pensé qu’il aurait pu rencontrer une fille comme elle. Au départ, lorsqu’il l’avait vue aux mains de ces gaillards, il s’était dit qu’il allait lui porter secours, parce que c’était dans sa générosité naturelle. Mais lorsque son regard avait croisé le sien...il avait perdu tout contrôle, son coeur s’était emballé comme jamais, et il avait mis un long moment avant de pouvoir reprendre la parole. Lui qui n’avait jamais cru au coup de foudre, il venait de le vivre.

      La journée avait passé comme un éclair, trop vite aux yeux d’Aaron. Il voulait rester avec elle pour l’éternité, mais c’était impossible. Elle le voyait comme un ami, et il ne voulait pas briser cette amitié. Un baiser sur la joue, une promesse de se revoir un autre jour...et bien vite les cheveux bruns d’Anaëlle se perdirent dans la foule.



    « Aaron, je ... »
    « Chuut, ça va aller, t’inquiètes pas, je suis là. Je serais toujours là. »
    Anaëlle venait d’avoir 17 ans, aujourd’hui même. Et c’était le jour où son petit ami avait choisi de la plaquer. Elle n’avait pas hésité une seule seconde et avait appelé Aaron, qui avait accouru pour la consoler. A présent dans ses bras, Anaëlle pleurait à chaudes larmes tandis qu’Aaron caressait ses cheveux lentement ; elle sentait la noix de coco...il déglutit. Il ne fallait pas, il ne fallait pas. Mais lorsqu’elle leva les yeux vers lui, ses yeux embués de larmes, il ne put s’en empêcher, et plaqua ses lèvres contre les siennes. Des années qu’il en avait envie, de l’embrasser. Foutues pulsions. Mais le plus surprenant fut qu’Anaëlle, après quelques secondes, lui rendit ses baisers. Elle ne savait pas trop ce qu’elle faisait, elle..se laissait aller, elle en avait envie, tout simplement.

    Ils ne se sont pas revus depuis. Aaron a bien essayé de l’appeler, mais sans succès. Pas qu’elle n’aie plus envie de lui parler, au contraire. Mais elle se sentait bizarre, depuis ce jour où ils avaient couchés ensemble. Très bizarre. Elle pensait de plus en plus souvent à lui, ses mains devenaient moites lorsqu’elle voyait son nom s’inscrire sur son portable. Bizarre. Elle connait ce sentiment, mais elle a peur, de se faire briser le coeur à nouveau. Elle n’avait pas prévu de se retrouver dans le même établissement que lui, et de le recroiser au détour d’un couloir...

_________________

      ©️ Pancake ;
      « Come on baby we ain't gonna live forever
      Let me show you all the things that we could do
      You know you wanna be together
      And I wanna spend the night with you »

      ©️ THE VERONICAS • 4ever.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://meet-the-rich.bbactif.com/
Anaëlle L. Andrews
    COLLAPSED ADMINLife is not what I thought it was.

avatar

Féminin Nombre de messages : 444
Age : 24
▬ Avatar : J.Stroup (L)
▬ Crédit : © HEROIN ; Pancake
▬ Humeur : Nostalgique.
▬ identity Pix` :
Date d'inscription : 11/03/2009

Moi, toujours Moi
Relations:
Jukebox: STATE OF SHOCK • Best I ever had (L)
Tout le reste:

MessageSujet: Re: «It's like we are meant to be...• o2/o3   Dim 22 Mar - 21:50




    • Skye Abigail Warren;
    Prénoms & nom négociables.
      « I'll be there for you ;
        I promise. »


    • Déjantée ; Souriante ;
      Curieuse ; Franche ; Impulsive.


      •• TAKEN





      C'était par une matinée froide d'hiver ; alors qu'Anaëlle venait d'avoir quatre ans, qu'elle rencontra Skye. Leurs parents étaient des amis de longue date, ils se connaissaient depuis le lycée et, bien qu'il y ait eu des disputes entre eux, ils sont toujours restés soudés comme les doigts de la main. Ce jour là, c'était un dimanche, les parents d'Anaëlle avaient décidé de rendre visite à ceux de Skye. D'ordinaire, ils n'emmenaient jamais leur fille avec, de peur qu'elle ne s'ennuie, et la confiaient à la grand-mère. Mais cette fois-ci, ils s'étaient dit qu'Anaëlle pourrait faire connaissance avec la fille de Michael et Lætitia Warren. Après une vingtaine de minutes de trajet, la petite famille arriva à l'autre bout d'Oxford. La famille Warren habitait dans une petite maison au bout de la ville, leur petit coin tranquille. Lorsque la porte d'entrée s'ouvrit, Les deux parents apparurent dans l'encadrement, et, cachée derrière la jambe de sa mère, une petite tête blonde regardait Anaëlle avec curiosité. La brunette n'osa pas bouger, trop timide pour faire le premier pas. Les deux filles restèrent un long instant à se regarder dans le blanc des yeux, une fois dans le salon des Warren. Puis Skye lâcha enfin sa mère et s'approcha d'Anaëlle.

      « Tu t'appelles comment ? »
      « Hum, Anaëlle. »
      « Anaëlle...elle fit une petite pause, comme si elle cherchait à quoi ce prénom lui faisait penser, puis elle reprit la parole. Moi c'est Skye. »
      « Hum...salut. »
      « Tu veux jouer avec moi, s'il te plait ? »
      Anaëlle hocha la tête en signe d'acquiescement.

      Une heure plus tard, les filles étaient déjà devenues inséparables, et riaient ensemble comme si elles se connaissaient depuis toujours, alors qu'elles venaient de se rencontrer. Mais voilà, vint le moment où Anaëlle & ses parents partirent, Skye pleura, oui, vraiment. Mais elles savaient qu'elles se reverraient, puisque leurs parents étaient de bons amis, elles auraient souvent à nouveau l'occasion de jouer ensemble.





      © Misery Angel

        Dix années plus tard...
        Les deux filles étaient toujours soudées comme les doigts de la main. Fréquentant la même école, elles passaient leurs journées ensemble et s'amusaient de tout et de rien, malgré leurs caractères parfois opposés : Skye est plutôt..déjantée, extravertie et fêtarde, qui adore s'amuser et vit au jour le jour, alors que Anaëlle est assez renfermée, sauf avec les gens qu'elle connait réellement. Ensemble, elles en ont fait des conneries. Skye a toujours fait ressortir le côté déjanté d'Ana' ; et cette dernière en était plutôt heureuse, elle appréciait cette facette d'elle-même qu'elle découvrait. Dix années qu'elles se connaissaient, quelques disputes, mais plutôt stupides.Puis vint ce jour d'été. Les deux filles avaient décidé de partir dans une colonie de vacances, leurs parents les avaient autorisées, et elles s'étaient dit qu'elles allaient passer des vacances inoubliables. Mais voilà, la première nuit passée dans la colonie...
        Les deux filles partageaient une espèce de maison en bois avec trois autres filles. Leurs lits étaient à côté l'un de l'autre, ce qui leur permettait de parler, pendant que les autres filles dormaient.

        « Ana'...»
        « Oui ? »
        « Je crois que je suis tombée amoureuse. »
        Anaëlle se retint de ne pas crier, se mordit la lèvre et finit par chuchoter. C'était la première fois que son amie lui disait quelque chose dans le genre.
        « Quoi ?! De qui ? »
        « Hum... Jaxson »
        « Jaxs...»
        Anaëlle stoppa net. Le nom venait de monter jusqu'à son cerveau, et elle eut un pincement au cœur. Jaxson...elle aussi avait craqué sur lui, dès qu'elle avait croisé son regard, ses yeux émeraudes. Elle déglutit.
        « Ana' ?! »
        La jeune fille ne répondit pas, les larmes commencèrent doucement à couler sur ses joues. Après un long moment, elle n'entendit plus Skye, elle avait du s'endormir. Anaëlle s'endormit à son tour, après avoir laissé ses larmes couler pendant une bonne heure.


      « Pourquoi tu ne m'en as pas parlé, hein ? Tu croyais que je serais incapable de comprendre ? Après dix années tu ne me connais pas tant que ça, finalement ! »
      « Skye, écoutes tu avais l'air tellement heureuse quand tu prononçais son prénom, je ne voulais pas te faire souffrir...»
      « Bah tu aurais dû me faire souffrir tout de suite, au lieu d'attendre que je sois avec lui ! »
      Une dispute, la première grande dispute des deux filles. A propos d'un garçon. C'était complètement stupide; elles le savaient toutes les deux. Ce garçon, à la fin de l'été, il rentrerait chez lui, et tout serait comme avant.

      Et maintenant...
      Les deux filles ont traversé énormément d'épreuves. Des disputes, plusieurs autres, à propos de garçons surtout. Mais elles ont toujours réussi à traverser ces épreuves, à les vaincre. Elles en sont ressorties plus fortes, plus sûres d'elles. Et convaincues que leur amitié peut résister à tout, et tout le monde.

_________________

      ©️ Pancake ;
      « Come on baby we ain't gonna live forever
      Let me show you all the things that we could do
      You know you wanna be together
      And I wanna spend the night with you »

      ©️ THE VERONICAS • 4ever.



Dernière édition par Anaëlle L. Andrews le Mer 29 Avr - 20:25, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://meet-the-rich.bbactif.com/
Anaëlle L. Andrews
    COLLAPSED ADMINLife is not what I thought it was.

avatar

Féminin Nombre de messages : 444
Age : 24
▬ Avatar : J.Stroup (L)
▬ Crédit : © HEROIN ; Pancake
▬ Humeur : Nostalgique.
▬ identity Pix` :
Date d'inscription : 11/03/2009

Moi, toujours Moi
Relations:
Jukebox: STATE OF SHOCK • Best I ever had (L)
Tout le reste:

MessageSujet: Re: «It's like we are meant to be...• o2/o3   Mar 24 Mar - 18:13




    • Cameron Austin Lewis;
    Prénoms & nom négociables.
      « I can't tell you
        something that ain't real. »


    • Réservé ; Protecteur ;
      Têtu ; Sensible ; Mystérieux .


      •• FREE





      Cameron et Anaëlle avaient toujours été dans la même classe, mais jamais ils n'avaient fait attention l'un à l'autre. Cameron traînait toujours avec sa bande de copains tandis qu'Anaëlle faisait pareil de son côté. Une soirée fut organisée par l'un des amis de Cameron, alors qu'ils avaient 16 ans. Toute la classe était invitée, ainsi que d'autres personnes, toutes des riches, évidemment. A cette soirée, une sorte de jeu fut mis en place, le "cap ou pas cap". Vous connaissez, je suppose. Toutes les personnes invitées à la fête furent conviées dans le salon de l'immense maison. Le jeu battait son plein, des gars avaient embrassé...d'autres garçons, des filles avaient dû enlever leur tee-shirt tandis que d'autres étaient trempés des pieds à la tête et sentaient la vodka à plein nez.

      « Alors...Cameron, à toi. »
      « Nan, fais moi passer après. »
      « Non, c'est à toi, t'es le seul qui n'as encore rien fait... » Ty' dévisage l'assemblée un moment, puis son regard s'arrête sur Anaëlle. « Ana' non plus n'as encore rien fait d'ailleurs. Allez ; sept minutes dans le placard du hall d'entrée. »
      « Nan, y'a pas moyen Ty'. »
      « Pas question. »
      Anaëlle hocha la tête en signe d'acquiescement.
      « Oh que si. Allez, c'est pas difficile, vous entrez, vous faites...ce que vous voulez et ensuite vous ressortez. »

      Pas le temps de protester que déjà les deux étaient entraînés vers le hall d'entrée et poussés dans le placard qui pouvait à peine les contenir. Ils étaient littéralement collés l'un à l'autre. Anaëlle déglutit. Cameron était un gentleman, il n'allait pas l'agresser. Elle le savait, même si elle ne le connaissait pas vraiment. Cameron avait le coeur qui battait à cent à l'heure. Qu'est ce qu'il se passait, pourquoi se sentait-il si..nerveux ?! Après quelques secondes de réflexion, il comprit que c'était Anaëlle qui le rendait nerveux. Il la regarda dans les yeux et murmura.
      « Je ne te ferais rien. »

      Anaëlle déglutit. Ce pressentiment qu'elle avait eut à son propos se révélait juste, finalement. Cameron était un mec bien. Ils restèrent les sept minutes à se regarder dans le blanc des yeux ; leur coeur battant. Lorsqu'ils furent enfin libérés du placard, les deux n'osèrent pas se regarder de toute la soirée. Il ne s'était pourtant rien passé, Cameron avait tenu sa promesse, il ne lui avait rien fait. Mais Anaëlle se sentait bizarre, et lui aussi.




      © Emma


        Cours d'anglais, quelques jours après la fête. Plus d'autre place, Anaëlle dût s'installer à côté de Cameron. Drôle de hasard, pas vrai ?! Les deux étudiants durent discuter, puisque c'était ce que leur prof leur avait ordonné. Enfin, ils étaient censés partager leurs connaissances sur le gouvernement américain, mais tout le monde sait bien que dans ce genre de travail, tout le monde parle à tort et à travers sans faire ce qui est demandé.

        « Pourquoi ? »
        « Pourquoi quoi ? »
        « Tu traînes avec des gars comme ça ? » d'un mouvement de tête, elle indiqua les garçons de la table du fond qui feuilletaient un magasine PlayBoy.
        « Je..incroyable, il ne savait pas quoi lui répondre. Sa question l'avait prise au dépourvu. Ils sont..sympas. »
        « Peut-être, mais..tu n'es pas comme eux. »
        Marqué par ce qu'elle venait de lui dire, Cameron ne sut que répondre. Les semaines se succédèrent, les cours d'anglais aussi. Et leurs conversations se faisaient de plus en plus animées, au bout de deux semaines ils savaient énormément de choses l'un sur l'autre et s'appréciaient beaucoup. Cameron ressentait quelque chose qu'il n'arrivait pas à définir envers elle, mais quelque chose qu'il savait fort. Un beau jour, il lui demanda si elle accepterait de sortir avec lui. Et elle accepta. Elle ne savait pas si elle l'aimait, mais elle l'appréciait énormément ; et avait peur qu'en lui disant non, elle lui briserait le coeur.


      « Ana', je crois qu'il faut qu'on parle. »
      Trois semaines qu'ils sortaient ensemble. Ils s'affichaient, et étaient parfois mal jugés; Mais ils s'en fichaient, ils s'aimaient, c'était l'important. Mais ces derniers temps, Cameron avait pris conscience qu'il aimait Ana' de moins en moins, en vérité que ce qu'il avait prit pour de l'amour était une simple amitié, mais plus forte que les amitiés qu'il avait pu avoir, d'où sa difficulté à identifier ce sentiment au départ. Il la trouvait gentille, compréhensive, intelligente...sexy, aussi, mais...il ne l'aimait pas, enfin si, mais plus en amie qu'autre chose.
      « Oui ? »
      « Je crois qu'on devrait arrêter. Tu es une fille géniale, mais...j'ai l'impression que mes sentiments ne sont plus les mêmes... »
      Anaëlle se mordit la lèvre, et fronça les sourcils. Elle ressentait exactement la même chose, c'était..;étrange. Les deux se quittèrent donc, mais restèrent en excellents termes. Désormais, ils se confient absolument tout, et savent qu'ils pourront toujours compter l'un sur l'autre.

_________________

      ©️ Pancake ;
      « Come on baby we ain't gonna live forever
      Let me show you all the things that we could do
      You know you wanna be together
      And I wanna spend the night with you »

      ©️ THE VERONICAS • 4ever.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://meet-the-rich.bbactif.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: «It's like we are meant to be...• o2/o3   

Revenir en haut Aller en bas
 
«It's like we are meant to be...• o2/o3
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ▬ FIRST STEP; :: ▬ Demande de rôle; Scénario-
Sauter vers: