AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Pardonner n'est pas un signe de faiblesse bien au contraire [ Luiziah ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sober K. Dwaynès

avatar

Nombre de messages : 97
Age : 23
▬ Avatar : Taylor Kitsch
▬ identity Pix` : You're my brand of heroine.
Date d'inscription : 02/04/2009

Moi, toujours Moi
Relations:
Jukebox:
Tout le reste:

MessageSujet: Pardonner n'est pas un signe de faiblesse bien au contraire [ Luiziah ]   Lun 13 Avr - 21:58


J'aimerai pouvoir te reprendre dans mes bras ♥️♥️

Encore une journée habituelle s'écoula dans la vie de monsieur Sober Kasen Dwaynès. Il en avait l'habitude maintenant depuis quelques semaines déjà. Tout semblait s'écrouler sous ses pieds. Il perdait toutes les personnes qui avaient de la valeur pour lui et avait peur de se retrouver seul. Il avait trouvé une solution à son malheur. Ce n'était pas la meilleure solution mais c'était la seule qui la soulager. Alors que d'autres personnes noyaient leur chagrin dans le travail, Sober lui se noyait dans l'alcool et commençait même à toucher de plus en plus à la drogue. Bien sur, il n'en avait parlé à personne. Et puis, cela n'est pas une chose qu'on cri à tous les toits surtout que cela voulait dire que Sober n'allait pas bien et jamais, non jamais, il ne l'aurait avoué. Il était bien trop fier de lui pour faire ca. Et puis il n’arrivait pas à se confier à ses amis, pourtant il pouvait leur faire confiance mais Sober n’était pas comme ca, il n’allait pas changer du jour au lendemain. Il venait de perdre sa petite amie après avoir embrasser une autre fille. Il l’aimait trop cette fille mais il la perdit. De plus, il se sentait responsable de l’accident de Calleigh car lorsque celle-ci le découvrit, elle se fit renverser en s’enfuyant. Durant des semaines, Sober était resté à ses cotés mais il ne voulait pas empiéter sur sa vie alors il s’en alla du jour au lendemain sans avoir aucunes nouvelles. Et, puis Sober avait aussi perdu sa petite sœur, le seul être qui le comprenait. La première qui l’a accepté lorsqu’il est arrivé dans sa famille. Sober en avait fait des erreurs dans sa vie, mais foutre la relation qu’il avait avec Luiziah en l’air était la plus grosse. Depuis qu’il était sans elle, il n’arrivait plus à s’en sortir. Elle était son oxygène dans ce monde.

Aujourd’hui il avait trainé toute la journée dans la ville. Il avait passé toute la nuit en cellule de dégrisement car il avait été interpellé par des flics qui l’avait vu bourré et prendre le volant. De plus, Sober avait été accusé de les avoir agressés lorsqu’ils ont voulu l’emmener. Donc, à neuf heures du matin, il était rentré chez lui pour prendre une douche et se changer et manger un petit quelque chose. Ensuite, il était tout de suite ressorti. Il n’avait rien de prévu aujourd’hui donc il avait été au parc courir un peu. Il avait rencontré quelques uns de ses amis sur la route et leur avait parlé sans jamais évoqué le mal-être qui le détruisait jour après jour. Il avait aussi été rendre visite à ses beaux-parents qui l’avaient élevé depuis son adolescence. C’était grâce à eux qu’il arrivait à avoir des nouvelles de Luiziah. Ils étaient les seuls qui le reliaient à sa petite sœur. Il avait passé plus de deux heures avec eux à parler de tout et n’importe quoi. La soirée commença à arriver à grand pas et Sober ne voulait pas encore rentré chez lui. Il était passé dans une petite supérette prendre une bouteille d’alcool et avait décidé d’aller se poser dans un petit coin tranquille dans la ville.

Le lac, voila l’endroit idéal pour ne pas être déranger et pouvoir se souler en paix. Enfin c’est ce qu’il croyait car quand il arriva il n’y avait personne. Le soleil commençait à se coucher et Sober se dit qu’il allait profiter de ce beau paysage, il s’asseye sur un banc et commença à boire doucement sa bouteille d’alcool.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luiziah C. Thirlby
    •• Luiziah, just dance with the lovely devil. ♥

avatar

Nombre de messages : 165
Age : 25
▬ Avatar : Ashley Tisdale
▬ Crédit : - mwaa.
▬ Humeur : i need them to survive.
▬ identity Pix` : .
Date d'inscription : 05/04/2009

Moi, toujours Moi
Relations:
Jukebox:
Tout le reste:

MessageSujet: Re: Pardonner n'est pas un signe de faiblesse bien au contraire [ Luiziah ]   Dim 19 Avr - 4:14


«you're the reason that i breath.»



    Sober, Sober, Sober, mais qu’est-ce qui c’est passer entre nous ? Comment est-ce que cela a pu se produire ? Je tenais à toi comme à la prunelle de mes yeux. Tu étais mon petit ange gardien qui veillait sur moi à la seconde près. Quand j’avais besoin d’un conseil ou de réconfort je pouvais toujours compter sur tes bras forts pour m’enrouler de chaleur. Ton épaule qui était sans cesse présente lorsque des larmes s’enfuyaient de mes yeux, me manquent terriblement. À la seule pensée d’avoir l’opportunité de pouvoir te serrer dans mes bras me donne des frissons. Je te serrerai si fort & si longtemps, que tu n’y en croiras pas. J’ai besoin que tu me dises que tu m’aimes encore & que les bêtises que j’ai commises n’ont plus d’importance. Que le passé c’est le passé & que nous devons l’oublier. Ce qui est fait est fait et personne ne pourra nous retourner en arrière. Malgré mes nombreux amis & le soutien qu’ils m’apportent ne suffit plus à combler mon manque grandissant de toi. Depuis que nous sommes en froid, le monde ne plus rond comme avant. Une parcelle de moi n’est plus là & tout ce dérègle. Ces phrases ne cessaient de tourner dans la tête de la jolie brune. L'absence de son frère dans sa vie l'affectait énormement & personne ne pourrait jamais le remplacer. Coucher sur le dos, Luiziah était au téléphone avec sa mère. Le seul moyen d'avoir des nouvelles de Sober était par les parents.

    « Tu sais Luiziah, tu devrais aller le voir, tu lui manques tu sais ? »

    « Je sais bien maman, il me manque beaucoup aussi, mais ... »
    « Tu sais très bien que tout ce que Sober fait c'est pour ton bien. »
    « Je sais ... »
    « Bon, je dois te laisser, quelqu'un arrive, je t'aime Luiziah. »
    « D'accord, aurevoir, je t'aime aussi maman. »

    D'un mouvement lent & désespéré, Luiziah raccorcha le combiné sur sa table de chevet. River n'était pas là aujourd'hui & l'étudiante n'avait rien à faire. Des larmes coulèrent discrètement sur ses joues ; des larmes d'enfants qui surviennent quand il repense à son petit chien. Bref, Luiziah devait impérativement se changer les idées et arrêter de s'appitoyer sur son sort ainsi. Stella avait des trucs importants à faire & Tinsley révisait. On dirait qu'aujourd'hui n'était pas vraiment son jour. Tout ne se relevant, Luiziah décida d'aller tout simplement dehors pour être en symbiose avec la nature. Elle n'avait pas remarquer, mais la journée tira déjà à sa fin. Qui l'eut cru que se perdre dans ses pensées passait si vite ? Arrivée au lac, ses cheveux désormais bruns virevoltaient dans le vent. Simplement vêtue d'un jean, un chandail & d'une veste. Le regard dirigé vers le sol, la brunette marchait lentement sur le petit sentier près du lac. Parsemé de bancs, des piétons pouvaient s'y reposer & admirer la sublimité de cet étandue d'eau. Soudainement, ses yeux se dirigèrent vers un homme assis, seul, une bouteille d'alccol à la main. Luiziah s'arrêta sec, le visage figé & les sourcis froncés. Sober était là. Assis, regardant béament le paysage.

    « Sober ? »

    La brunette ne pu s'empêcher de s'éffondrer en larmes à la vue de son frère. Son premier fut de lui sauter au coup. Il lui avait tellement manqué. Elle était inconfortable, mais elle ne pouvait défaire ses bras de lui. Leur étrainte dura un bon moment avant qu'elle quitte son corps. C'est alors qu'elle vu cette bouteille dans sa main.

    « Pourrais-tu m'expliquer ça ? »

    Même dans les momens difficiles, Sober n'avait jamais tenté d'oublier ces problèmes avec l'alcool. Peut-être même qu'il touchait à la drogue. Cette première recontre se transformera peut-être en avoeu. Pourtant, Sober ne lui avait jamais caché quelque chose & de plus, Luiziah aurait préféré qu'il passe par dessus son orgeuil et venir lui parler que de tomber dans cet enfer. Bref, Luiziah ne voulait pas se faire d'idée alors, elle attendait des explications de sa part.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sober K. Dwaynès

avatar

Nombre de messages : 97
Age : 23
▬ Avatar : Taylor Kitsch
▬ identity Pix` : You're my brand of heroine.
Date d'inscription : 02/04/2009

Moi, toujours Moi
Relations:
Jukebox:
Tout le reste:

MessageSujet: Re: Pardonner n'est pas un signe de faiblesse bien au contraire [ Luiziah ]   Dim 19 Avr - 23:21


It's like being in a dream ♥♥

Comme quoi la vie ne tenait qu’à un fil. Il vous manque un être et tout est dépeuplé. Sober ne faisait que penser à elle, il n’y avait que son prénom dans son répertoire, il n’y avait que son visage dans sa mémoire. Même une cure ne l’aurait pas soigné de son addiction à sa petite sœur. Ce qui est le plus bizarre c’est qu’ils n’ont rien qui les liait. Ils n’avaient pas le même sang mais ils étaient tellement proches. Il aurait décroché la ligne pour elle. Mais cette dispute avait tout foiré. Il devait vivre avec mais n’y arrivait. Il était devenu tellement minable sans elle. Il aurait pu tout quitter pour ne pas perdre sa petite sœur. Elle avait été la seule à le comprendre et maintenant il ne savait plus quoi faire. Plusieurs fois, il avait voulu aller la voir mais il avait tellement peur qu’elle le rejette. Il en avait assez souffert pour ne pas subir cela en plus. Il noyait sa mélancolie dans sa bouteille d’alcool, les pensées ailleurs. Le soleil s’en allait de plus en plus et Sober se sentait faire la même chose. Il y avait tellement de choses qu’il aurait aimé lui dire. Il pensait même être né pour l’aimer. Tellement son amour pour elle était fort, on aurait pu le prendre pour un pédophile mais pour lui quand son cœur parlait, personne ne pouvait l’arrêter. Tout ce qu’il a maintenant ce sont des souvenirs plein la tête. Au contraire, il hait tous ces regrets qui l’ont fait perdre Luiziah. Il pourrait bénéficier du soutien de cent personnes mais sans le sien, il n’est réellement personne.

Alors qu’il commençait à s’endormir il entendit son prénom. Il connaissait cette voix. Non, ce n’était pas possible, elle ne pouvait pas être la. Ce n’était pas elle qui lui parlait, personne ne lui parlait d’ailleurs, il se leva et se retourna et n’en crut pas ce qu’il voyait. Il n’eut pas le temps de réaliser qu’elle était déjà dans ses bras en larmes. Sa petite sœur, il avait retrouve sa petite sœur. Sans le vouloir, et ce qui est tres rare chez lui, lui aussi laissa échapper quelques larmes. Il en avait tellement rêvé. Il aurait voulu ne plus la lâcher, ne plus la quitter. Leurs retrouvailles étaient tellement intenses que Sober était en larmes. Il ne pouvait pas parler tellement la joie lui prenait tout. Lorsqu’ils se reculèrent, Sober la regarda, mis une main sur son visage et lui souri. Elle avait changé de couleur de cheveux mais à part ça, elle n’avait pas changé, Sober l’avait reconnu de suite.

‘‘ Luiziah, tu m’as tellement manqué ! ’’

Et encore, cette phrase n’était pas assez forte pour exprimer ce qu’il ressentait. Maintenant qu’elle avait refais son apparition, tout allais reprendre sa normalité dans la vie de Sober, il en était sur, c’était obligé. Il ne voulait plus la faire souffrir, il s’en était faire la promesse. Quand Luiziah vit la bouteille d’alcool et lui demanda de lui expliquer, Sober baissa la tête, il essayait d’éviter le visage de sa petite sœur. Il ne savait pas comment lui expliquer. Il avait peur de sa réaction. Il essuya ses larmes et prit la parole.

‘‘ Je me détends juste c’est tout. Tu sais comment je suis, je n’ai pas changé. J’aime bien boire de temps en temps mais ce n’est rien. Viens, viens t’assoir, j’ai envie de te parler, de te contempler, tu m’as trop manqué ’’

Ils allèrent s’assoir sur le banc et Sober ne quitta pas le visage de Luiziah. Un grand sourire faisait face sur son visage. Il savait que maintenant plus jamais il n’allait le quitter. Il posa sa bouteille par terre et se retourna vers sa sœur. D’un seul coup, il eut une pensée pas très heureuse. Le flash-back de leur dispute lui revint en tête. Il devait faire quelque chose obligatoirement. Il ne pouvait plus vivre s’il ne lui disait pas. Il la regarda sérieusement pris son visage entre ses mains et lui dit alors.

‘‘ Luiziah, je voulais m’excuser pour ce que je t’ai fait. Je n’aurais jamais dû. A cause de cela, je t’ai perdu et je te promets que je regrette. ’’
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luiziah C. Thirlby
    •• Luiziah, just dance with the lovely devil. ♥

avatar

Nombre de messages : 165
Age : 25
▬ Avatar : Ashley Tisdale
▬ Crédit : - mwaa.
▬ Humeur : i need them to survive.
▬ identity Pix` : .
Date d'inscription : 05/04/2009

Moi, toujours Moi
Relations:
Jukebox:
Tout le reste:

MessageSujet: Re: Pardonner n'est pas un signe de faiblesse bien au contraire [ Luiziah ]   Lun 20 Avr - 0:58


« i just want to be with you. »


    Pourquoi est-ce que des larmes coulèrent doucement sur le cisage de son frère. Sober, lui qui pleurait qu'en cas extrême, versait des larmes pour elle. Luiziah n'avait pas revu son frère & n'a eu aucun contact avec celui-ci depuis leur dispute. Sober lui avait-elle pardonner son geste ? Les phrases blessantes que Luiziah lui avait dîtes sont loin derrière ? Le pardon de Sober lui ferait tellement de bien. Elle regrette tout ce qu'elle a pu dire. Son absence l'a affecté au plus haut point, même si elle tentait de le cacher. Jamais il pourrait savoir comment il lui a manqué. Au simple contact de sa main sur sa peau, Luiziah en frissonna. Le temps semblait s'être arrêter ; le vent traversait les cheveux de Sober et de sa soeur. Ils se regardaient, contemplant l'autre avec une pureté tangible. Leurs regards vallaient bien plus que des paroles. Luiziah pouvait lire dans Sober comme dans un livre ouvert ; elle pouvait sentir son regret & sa peine. Tout comme elle, sa peine le détruisait & commençait à lui pourire la vie. La brise s'effaçait doucement & Sober expliqua ce que faisait cette bouteille dans sa main. Luiziah souhaitait qu'il lui dise qu'il ne faisait que se détendre paisiblement. En effet, celui-ci confirma son souhait, cependant la brunette a vu dans son ancien regard la détresse.

      « Sober, tu sais que tu peux tout me dire hen ? »


    Jamais ils ne s'étaient cacher quelque chose. Il faut avouer que si Sober avait quelques problèmes d'alcool , il n'allait pas le crier sur tous les toits, mais Luiziah fera l'impossible pour le sortir de cet malicieuse habitude. Suite à son explication, ils prirent place sur le banc où il était assis auparavant & son frère reprit la parole.

      ‘‘ Luiziah, je voulais m’excuser pour ce que je t’ai fait. Je n’aurais jamais dû. A cause de cela, je t’ai perdu et je te promets que je regrette. ’’


    L'étudiante ne pu s'empêcher, encore de verser des larmes. Touchée par ses avoeux, réalisa enfin l'importance de son frère dans sa vie. Évidemment qu'il occupait déjà une place immense dans son coeur, mais tout le monde sait que c'est lorsque qu'on perd quelqu'un qu'on sait à quel point on tenait à lui. Cependant, il arrive souvent que ne peuve plus jamais la ravoir cette personne. Luiziah eu une chance énorme de pouvoir revoir son frère. Le coeur gros, Luiziah enchaîna la gorge serrée ;

      « Je me suis éperduement ennuyé de toi aussi Sober. Je voudrais m'excuser aussi de ce que j'ai pu te dire. C'était complètement stupide et insensé. Veux-tu me pardonner Sober, pour tout ? »


    Son mascara débutait à couleur sur son visage & par le fait même sur les mains de Sober. Le soleil descendait à une vitesse folle, refroidissant soudainement l'air. Le temps se faisait désormais frisquet ; la petite veste de la brunette ne faisait plus l'affaire. Avec ses yeux d'ange, Luiziah fit signe à son frère si elle pouvait s'accôter contre son corps pour se réchauffer. En un instant, on dirait que leur relation reprit vie. L'étudiante s'accrochait aux moindres secondes passées en sa compagnie, craignant que demain il ne soit déjà plus là. Les pieds sur le banc & les bras recroquevillés, Luiziah leva la tête d'une cran, se libérant du torse de Sober.

      Je dois t'avouer quelque chose Sober. Promets-moi cependant que tu ne feras rien ... Dorian est venu me voir il n'y a pas longtemps. Il m'a promis qu'il changerait et qu'il regrettait sérieusement tout ce qu'il a fait. Mon coeur lui appartient encore Sober, je ne suis pas capable de m'en défaire. Je ne veux pas que ça se reproduise encore, j'ai si peur Sober. Est-ce que je dois lui faire confiance ? »


    Ce n'était peut-être pas le moment d'en parler, mais il le saurait un jour ou l'autre. Luiziah savait très bien de ce que Sober pensait de Dorian, mais elle devait lui dire. Pour ne pas qu'une autre dispute prenne forme. La franchise a toujours été la clef. Sober devait sûrement comprendre ce que peut bien ressentir Dorian, car en quelque sorte, une situation semblable s'est produite. Sober doit sûrement vouloir rétablir son couple avec Calleigh, tout comme Dorian veut le faire. Bref, ses retrouvailles transporta la petite soeur au septième ciel avec le plus parfait des hommes.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sober K. Dwaynès

avatar

Nombre de messages : 97
Age : 23
▬ Avatar : Taylor Kitsch
▬ identity Pix` : You're my brand of heroine.
Date d'inscription : 02/04/2009

Moi, toujours Moi
Relations:
Jukebox:
Tout le reste:

MessageSujet: Re: Pardonner n'est pas un signe de faiblesse bien au contraire [ Luiziah ]   Sam 9 Mai - 23:40

Sober essuya les quelques larmes qui persistaient encore sur son doux visage. Il se rappelait encore de leur première rencontre. Le premier jour où Sober était arrivé dans sa nouvelle famille. Il avait tout de suite était attiré par cette petite blonde, boucle d’or comme il l’avait surnommé. Il était si fier d’avoir une petite sœur, il n’avait jamais eu de frères ni de sœur et encore de cousins et de cousines. Et, d’un seul coup, il avait tout ça d’un seul coup. Il ne lâcha plus sa sœur du regard. Soudain, il sentit le vent qui se levait peu à peu. Pourtant, Sober enleva sa veste. Ne croyez pas qu’il est fou, il voulait juste l’offrir à sa petite sœur. La protéger comme il avait toujours aimé le faire. Il mit alors sa propre veste sur les épaules de Luiziah. Il venait tout juste de lui dire qu’il buvait ce soir juste pour décompresser car il ne voulait tout simplement pas lui dire la vérité. Même si depuis leur dispute, il y avait bien plus que cela.

" Oui, bien sur je le sais Luiziah. Mais, ne t’inquiète pas tout va bien, tout va beaucoup mieux maintenant que je t’ai retrouvé."

Sober ne lui avait jamais rien caché mais aujourd’hui il ne pouvait tout simplement pas lui avouer qu’il buvait tous les soirs jusqu’à en devenir une loque et pouvait encore moins dire qu’il était même tombé dans la drogue après avoir trainé avec des mecs qui en prenait eux aussi. Et, puis il ne voulait pas que sa petite sœur s’inquiète ou que cela débouche sur une nouvelle dispute. Il voulait juste que cette soirée soit la plus belle de sa vie. Cette soirée il ne voulait jamais l’oublier même si elle ne faisait que commencer.
UNDER CONSTRUCTION.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pardonner n'est pas un signe de faiblesse bien au contraire [ Luiziah ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pardonner n'est pas un signe de faiblesse bien au contraire [ Luiziah ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» EDGE, 3G, 3G+ [Résolu]
» Signe de piste
» Dois je lui pardonner après qu'elle m'a trahie......
» Sous le signe du démon
» Force et Faiblesse des troupes mortelles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ▬ PENSIONNAT :: ▬ Lieux Extérieurs. :: ▬ Lac-
Sauter vers: